Faut-il changer de banque pour contracter un crédit ?

Pour financer un projet immobilier, on a toujours recours au crédit bancaire. Un crédit immobilier constitue un bon moyen pour acquérir un logement si on ne dispose pas suffisamment d’apport personnel. Le prêt immobilier n’est pas une chose qui s’obtient facilement. Encore faut-il remplir toutes les conditions. Contracter un crédit en changeant de banque fut autrefois une obligation qui avait un lien avec la domiciliation des revenus

Changer de banque pour contracter un crédit : la notion d’obligation de domiciliation des revenus

Source image : pixabay

Une domiciliation de revenus est un principe très courant en prêt immobilier. Cette démarche consiste à changer de banque pour un prêt immobilier. En loi Pinel, elle est obligatoire lorsqu’on souhaite réaliser un investissement immobilier locatif. Une obligation de domiciliation des revenus signifie que : 

  • Le débiteur doit ouvrir un compte courant dans l’établissement de crédit prêteur. 
  • Une clause de domiciliation sera incluse dans le contrat de prêt. 
  • La banque prêteuse doit accorder un avantage individualisé à l’emprunteur. 

Dans ce contexte, contracter une assurance emprunteur est toujours indispensable. Ensuite, en 2018, une réforme a été adoptée. Désormais, domicilier des salaires n’est plus une obligation à moins qu’il s’agisse des emprunts souscrits avant la fin décembre 2017. Les banques ne doivent plus exiger la domiciliation de revenus à leurs clients. 

Les banques doivent alors informer les débiteurs concernant l’obligation d’ouvrir ou non un compte auprès de la banque ou celle d’une autre avant la signature du contrat de prêt. 

Changer de banque pour contracter un crédit : les nouveaux encadrements

Changer de banque pour contracter un crédit n’est plus obligatoire d’après les nouveaux encadrements établis en juin 2017. En vertu d’une ordonnance publiée, l’obligation de domiciliation est strictement encadrée. Dans le cadre d’un crédit immobilier : 

  • Le créancier doit donner des informations sur les avantages individualisés.
  • Le créancier doit informer ses clients des contreparties et de la nature d’un tel avantage.
  • L’obligation de domiciliation des salaires doit durer uniquement 10 ans.

Concernant les avantages de cette démarche, il s’agit : 

  • De l’obtention d’un taux préférentiel.
  • D’une réduction des frais.

Enfin, concernant l’assurance-vie pour l’emprunteur, il est obligatoire certes, mais ce dernier peut choisir la délégation d’assurance de prêt qui lui convient en application de la loi Hamon. 

Changer de banque pour contracter un crédit : les autres raisons

Il existe autant de raisons qui incitent souvent les emprunteurs à changer de banque. Parmi les raisons, cela peut s’agir des conditions de prêt. Certaines banques imposent des conditions de prêt moins attractives que dans d’autres établissements prêteurs. Changer de banque quand on veut contracter un crédit est maintenant une possibilité et cela n’affecte en rien son contrat avec sa banque d’origine. 

Changer de banque permet :

  • De trouver une offre de prêt beaucoup plus attractive.
  • De souscrire à d’autres crédits bancaires.
  • De faire un rachat de crédit.
  • De bénéficier d’un tarif le moins cher avec un taux de crédit attractif.
  • De trouver des bonnes conditions d’offres.

On peut aussi changer de banque lorsque celle-ci exige la domiciliation des revenus lors de la souscription du crédit. 

Changer de banque pour contracter un crédit : la meilleure solution

Pour changer de banque afin de demander un crédit, il est souvent conseillé de se tourner vers une banque en ligne. Certes, une banque en ligne permet de conserver sa banque d’origine uniquement jusqu’au remboursement du prêt. Dans la plupart du temps, il est gratuit de changer de banque lorsqu’on se tourne vers les organismes en ligne. La plupart d’entre eux n’exigent pas en effet de frais supplémentaires.

Bref, depuis 2018, il est désormais possible de changer de banque pour contracter un crédit. Mais cette démarche n’est pas non plus obligatoire lorsqu’une banque impose la domiciliation des revenus ou lorsque ses conditions ne correspondent plus à ses besoins. 

Source image à la une : pixabay